Performance, scénographie, musique originale
Frédéric Sasseville-Painchaud

Conseil artistique et dramaturgie
Nathalie Boisvert

Éclairages
Emily Vallée-Knight

Durée
Environ 55 min

Résumé

Nuit d’hiver. Un homme te parle, à toi, de l’autre côté du lit. Il te parle d’un rêve qu’il fait toutes les nuits. Il te parle du trou dans son ventre, du vide qui s’installe en lui. Il ne te le dira pas, mais il te raconte surtout pourquoi il ne sera plus là, bientôt, peut-être demain.

Avec Le désert, le metteur en scène et acteur Frédéric Sasseville-Painchaud entraîne le spectateur au plus profond de la nuit. Dans une forme libre entre performance musicale, théâtre et spoken word, il convie le spectateur à une plongée intime et vertigineuse au cœur d’une relation toxique où l’Autre devient le remède illusoire à un mal impossible à nommer. Après La fureur immobile et Antigone au printemps de Nathalie Boisvert, Le désert est le troisième spectacle de la compagnie Le Dôme – créations théâtrales.


Évènement Facebook

 

DANS LES MÉDIAS

La langue d’Olivier Sylvestre est hachée, élusive et faite de répétitions, comme une illustration des circonvolutions de l’esprit humain (…) La mise en scène de Frédéric Sasseville-Painchaud, également interprète du monologue, est à l’image du texte: elle prend son ampleur progressivement (…) L’interprète révèle ses talents de comédien, dans un décor intime et dépouillé qui laisse toute la place au texte et à la performance. — Revue JEU

Nous ne pouvons nier le talent d’écrivain d’Olivier Sylvestre (…) Une démarche artistique méticuleuse et audacieuse (…) Frédéric Sasseville-Painchaud a laissé complètement place au texte. Entre la performance et le spoken word, il nous livre un monologue intérieur bouleversant. — Pieuvre.ca

EN IMAGES

  
  

© Akim Photographe, Francis Sercia