Avec
Marie-Ève Fontaine

Assistance à la mise en scène
Jean-Nicolas Masson

Scénographie
Michael Spence

Éclairages
Guillaume Houët

Environnement sonore
Thomas Sinou

Conception gestuelle
Marie-Josée Chartier

Durée
1 h 35

Résumé

Di, jeune fille de 16 ans, habite toujours la trop grande maison familiale perdue entre les champs, les forêts et la grand-route. Elle y vit avec sa mère Makati, son papa Paclay et le beau Mario Morneau, le deuxième mari de sa mère. Ce fragile mais merveilleux équilibre est rompu par l’arrivée de Peggy Bellatus et ses dévastatrices machines minières, qui déchirent la terre, les désirs et déterrent les secrets.

Avec cette « pièce pour une femme seule », Michel Ouellette poursuit son exploration d’un théâtre poétique et ludique, où les personnages construits comme des poèmes, s’expriment dans une langue bigarrée, joueuse, pleine de rebonds.

D’une écriture précise et ciselée émerge une partition corporelle. Les mots d’Ouellette servent d’élan et habitent le corps de Marie-Ève Fontaine. C’est un travail exigeant mais ô combien exaltant. — Joël Beddows, metteur en scène

Après Ottawa et Toronto – 10 représentations seulement à Montréal

 

→ Évènement Facebook

DANS LES MÉDIAS

La dramaturgie franco-ontarienne à son meilleur. […] Marie-Ève Fontaine […] est magnifique, tout simplement !
Martin Vanasse, Les Matins d’ici, Radio-Canada

Tenir en haleine des spectateurs pendant une heure et demie, seule sur scène, c’est un tour de force que réalise Marie-Ève Fontaine.
Martine Laberge, Les Matins du Nord, Radio-Canada

Voyage dans l’imaginaire et dans la psyché humaine par l’entremise d’une exploration des liens familiaux, l’oeuvre de Ouellette est sans conteste l’une des plus fortes et des plus originales de l’Ontario français.
Lucie Hotte, Nuit Blanche magazine

Entrevue avec Joël Beddows et Marie-Eve Fontaine – L’Express

Entrevue avec Joël Beddows – Le Droit

 

EN IMAGES

 




© Marc Lemyre

 

PROSPERO +

Rendez-vous du mercredi

Mercredi 31 octobre 2018 après la représentation

Un moment privilégié de rencontre et de discussion autour de la pièce, en présence de l’équipe artistique et d’experts invités.

Invitée – Stéphanie Nutting, professeure associée au département de langues et littératures de l’Université de Guelph (Ontario), qui a publié à plusieurs reprises sur l’œuvre de Michel Ouellette ainsi que sur le travail du metteur en scène Joël Beddows.