Avec
Anne-Justine Guestier
Caroline S. Rousseau
Éric Cabana
Gabriel Simard
Gabriel Szabo

Assistance à la mise en scène
Julie Tessier

Éclairages
Hubert Leduc-Villeneuve

Scénographie
Reynald Robinson

Conseil à la scénographie
Jean Bard

Costumes
Noémi Paquette

Résumé

Sans attaches, sans repères, Gary, 15 ans, vit dans la banlieue d’une petite ville. Ses propos hostiles et décousus suscitent la méfiance. Gary voit en Oussama Ben Laden et dans l’acte terroriste une manière d’exister intensément, de défier la mort et de devenir un héros. Comme les extrémistes qui sont morts dans l’attaque du World Trade Center, dans l’attentat contre Charlie Hebdo. Comme ceux qui conduisaient les camions béliers à Nice et à Barcelone, ou ceux qui ont perpétré les attaques meurtrières de Saint-Jean-sur-Richelieu et la fusillade d’Ottawa…

Les pensées de Gary font de lui un ennemi, et le désordre s’installe dans son entourage. On l’arrête pour lui faire subir un interrogatoire qui révèle davantage la violence des autres que la sienne. Et comme dans le chaos, seul l’instinct de mort peut combattre la peur, la quête de Gary fera de lui un homme à abattre.

Héritier du théâtre « In-Yer-Face », l’œuvre de Dennis Kelly invite à repenser les notions de bien et de mal, et à méditer sur notre condition humaine.