Avec
Philippe Robert
et un·e autre interprète différent·e
à chaque représentation parmi :
Paul Ahmarani
Éric Bernier
Violette Chauveau
Normand D’Amour
Kathleen Fortin
Tania Kontoyanni
Marie-Ève Milot
Vincent-Guillaume Otis
Danielle Proulx
Cynthia Wu-Maheux

N.B. Les noms sont donnés en ordre alphabétique, les dates ne seront pas communiquées à l'avance, laissez-vous surprendre !

Résumé

L’hypnotiseur se présente devant le public et prépare à vue son numéro. Pour compléter son dispositif, il lui faut un partenaire, homme ou femme, qui lui donnera la réplique. Mais ce partenaire ne doit rien savoir de la pièce ou du texte, ni de l’histoire qui sera racontée.

Tout au long de la présentation, cette histoire revêt le caractère d’une fable, fragmentée, commentée, dont on relativise les répercussions, prétexte à une expérience puissante et captivante autant pour le public que pour l’interprète, différent à chaque représentation.

Drôle, cruel et déstabilisant, Un chêne mêle le drame à la performance et inverse sans cesse les rapports entre fiction et réalité. Intelligence et émotion ne font plus qu’un et démontrent que le pouvoir de l’imagination appartient autant à celui qui regarde qu’à celui qui est regardé.

 


DANS LES MÉDIAS

Entrevue avec le metteur en scène Charles Dauphinais
— Montheatre.qc.ca

Quant à Philippe Robert, il est un maître de cérémonie hors pair. Complice avec le public aussi bien qu’avec son partenaire, il est à la fois au-dessus de l’aventure et partie prenante d’un récit qui adopte une tournure de plus en plus tragique. C. St-Pierre, Le Devoir

Le texte de Crouch, présenté de main de maître par Charles Dauphinais (…) déploie majestueusement sa mécanique vaporeuse, mais néanmoins efficace pour mystifier le public et lui offrir une expérience qu’il n’oubliera pas de sitôt.
P.-A. Buisson, Bible Urbaine


EN IMAGES


Photos prises lors de la générale – Crédit Laurence Dauphinais



Photos Laurence Dauphinais