Ambassadeurs et spectateurs-complices

Depuis la saison 18-19, le Prospero a ouvert un dialogue avec de jeunes passionnés de culture invités à devenir des spectateurs-complices pour proposer un autre regard sur les créations présentées dans ses deux salles.

Ces ambassadeur.drice.s voient tous les spectacles de la programmation et développent un lien privilégié avec les équipes artistiques et administratives tout au long de la saison, leur permettant ainsi d’embrasser pleinement le projet artistique du Prospero et du Groupe de la Veillée.

Elles.ils vous partagent leurs témoignages et leur vision sur les réseaux sociaux et ici même, à travers des textes, photos, entrevues…


RENCONTREZ LES AMBASSADRICES DE LA SAISON 2020-2021

VIRGINIE DAIGLE

Étudiante en deuxième année de Jeu à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM, Virginie s’intéresse à la multidisciplinarité du théâtre qui lui permet de combiner son intérêt pour la danse, le chant, la création et la littérature. Autrice-compositrice-interprète depuis plus de cinq ans, elle se penche également sur l’écriture et la composition de comédies musicales francophones au sein du Canadian Musical Theatre Writers Collective.

 

MAËLLE THELISMOND

Étudiante au baccalauréat en Histoire de l’art, concentration muséologie et diffusion de l’art à l’UQÀM, Maëlle possède également un diplôme d’étude collégiales en Littérature. Elle est passionnée par diverses formes d’art : théâtre, photographie, musique, peinture, etc.

 

 

ELSA TREMBLAY

Après un baccalauréat en Écriture de scénario et création littéraire, Elsa entreprend son ultime désir: des études en jeu théâtral. Étudiante en deuxième année à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM, elle se donne comme mandat d’inspirer des gens qui n’auraient pas le réflexe d’aller au théâtre à y aller afin de partager sa passion.

 


NOUVELLES

Nos 3 ambassadrices étaient les invités du Rendez-vous du mercredi autour du spectacle Les enivrés, pour échanger avec le public et l’équipe de création.

•••

À lire, un témoignage de Virginie à propos du festival Territoires de paroles

Territoires de paroles c’était effectivement une autre cadence, qui se souciait moins de l’aboutissement des choses que de voir danser entre temps quelque chose de différent, d’inhabituel et de poétique…
Lire la suite

•••