Avec
Paul Ahmarani
Dany Boudreault
David Boutin
Maxime Denommée
Marie-Pier Labrecque
Renaud Lacelle-Bourdon
Marie-France Lambert
Marie-Eve Pelletier
Dominique Quesnel
Evelyne Rompré

Assistance à la mise en scène
Valery Drapeau

Scénographie et costumes
Romain Fabre

Conception sonore
Julien Éclancher

Lumières
Nicolas Descôteaux

Vidéo
David B. Ricard

Durée
1 h 35 sans entracte

 
 

 

Résumé

Reprise d’un grand succès présenté en 2017, revoici ces enivrés qui cherchent au fond de leur soûlerie les vérités les plus fondamentales sur l’existence, l’amour et le rapport aux autres. Sous l’effet de l’alcool, les corps s’effondrent dans la boue, les esprits s’allument dans une soirée entre amis, les langues se délient dans un enterrement de vie de garçon qui dérape.

Avec une dizaine d’acteurs et d’actrices, Florent Siaud fait le pari d’une direction rageuse et libre. Pour une troisième fois, le metteur en scène s’allie au Groupe de la Veillée après une première collaboration avec Illusions d’Ivan Viripaev en 2015, puis Don Juan revient de la guerre de Ödön von Horvàth en 2017.

L’auteur Ivan Viripaev devient en 2016 lauréat du Grand prix du public en Pologne pour Insoutenablement longues étreintes. Avec cette pièce, la troisième du dramaturge à voir le jour à Prospero, l’auteur risque une forme plus ample. Un souffle épique.

Toutes les représentations affichent complet.


DANS LES MÉDIAS

Exquise ivresse ! (…) Un spectacle jouissif et délirant (…) Mélange de gravité et d’humour, de spiritualité et de folie, de sagesse et de désespoir total. Toujours sur la corde raide. — L. Boulanger, La Presse

Un spectacle fascinant (…) La distribution plus que solide impressionne.C. Gagné-Dion, Le Devoir

Ce spectacle réjouissant, enlevé, remuant, mérite le détour.  (…) Un hymne incandescent à la vie, à la liberté, à la quête de la perle dans un monde de boue. — R. Bertin, JEU

Le plaisir et la rigueur des interprètes se transmettent jusque dans les gradins (…) Une pièce qui célèbre l’ivresse et la vie. — P.-A. BuissonBible Urbaine

C’est une véritable chance que l’on puisse découvrir de mieux en mieux l’intelligence d’une dramaturgie comme celle de Viripaev.S. Thibault, Montheatre.qc.ca


EN IMAGES

Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux Les Enivrés © Nicolas Descôteaux

Photos Nicolas Descôteaux


PROSPERO +

Rendez-vous du mercredi

Après la représentation du mercredi 25 septembre 2019.

Un moment privilégié de rencontre et de discussion autour de la pièce, en présence de l’équipe artistique.

Pour ce rendez-vous, nous accueillons trois jeunes étudiantes qui agissent à titre d’ambassadrices du Prospero et qui sont invitées à proposer un autre regard sur cette création : Virginie Daigle, Elsa Tremblay, (étudiantes en jeu à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM) et Maëlle Thelismond (étudiante histoire de l’art et muséologie à l’UQÀM).