Avec
Sophie Desmarais

Assistance à la mise en scène
Valery Drapeau

Scénographie
Roland Auzet
et Cédric Delorme-Bouchard

Lumières
Cédric Delorme-Bouchard

Vidéo
Pierre Laniel

Intégration sonore
Bernard Grenon

Assistance au son
Gabrielle Couillard

Assistance aux costumes
Fruzsina Lànyi

Coproduction
Le Groupe de la Veillée
Act Opus (France)

Et Le Théâtre, Scène nationale
de Saint Nazaire

Partenaire de production

 
 
 

La présentation de ce spectacle est rendue possible grâce au plan de relance économique du milieu culturel du gouvernement du Québec.

 
 

Traduction et adaptation scénique pour deux interprètes de Christian Lapointe. Le texte original de Martin Crimp est disponible à L’Arche dans la traduction de Christophe Pellet et Guillaume Poix. www.arche-editeur.com

Visuel © Maxyme G. Delisle

Résumé

Au chevet de son père adoptif mourant, une jeune femme se voit dévoiler un secret qui vient troubler l’histoire qu’elle a toujours tenue pour vraie sur ses parents biologiques. Résolue à démêler le vrai du faux quant aux circonstances de son abandon, Emily Casterman prend la route pour aller à la rencontre des témoins de la fragile idylle dont elle est le fruit. Tenant de l’album de famille, The One Dollar Story raconte son enquête à travers les grands espaces américains. Au cœur de ce road-trip se trouvent un mystérieux billet d’un dollar et une question au fondement de tout individu : est-ce que je vis bien la vie que je suis censée vivre?

Récit-théâtre pour une actrice, le texte mordant de Fabrice Melquiot est un voyage rétrospectif où, dans l’ombre d’artistes iconiques tels que Leonard Cohen, Trisha Brown et William Forsythe, se dessine une mosaïque de personnages aux rêves avortés. Ensemble, il forme le portrait d’une génération : « ils ont vu le capitalisme et la mondialisation naître et croître sous leurs yeux d’épouvantails, ils ont ajouté dans leurs baises des pilules neutralisantes, et dans leur mouvement un peu d’incertitude. Ils sont devenus des modernes un peu prolos, un peu marginaux, un peu artistes, un peu aux ordres, un peu paumés, un peu trouvés.»

Lire le communiqué de presse

Entrevue avec le metteur en scène


19 janvier – 6 février 2021
Conformément aux directives gouvernementales, le théâtre demeure fermé au public jusqu’au 8 février.
Les représentations sont reportées en mars 2022 et la création du spectacle se poursuit.


EN IMAGES

Photos des répétitions – Crédit Valery Drapeau