Actualités

Un retour puissant !
25 août 2021

Montréal, le 25 août 2021 — Un retour puissant au spectacle s’annonce au théâtre Prospero en compagnie d’Angela Konrad, Sophie Desmarais, Mélanie Demers, Sophie Cadieux, Florent Siaud, Roland Auzet, Renaud Lacelle-Bourdon, Violette Chauveau, Debbie Lynch-White, Joël Beddows, Catherine de Léan, Benoit Mauffette, Michel Tremblay, Christian Lapointe, Céline Bonnier, Emmanuel Schwartz, Soleil Launière et de plusieurs autres figures de proue et artistes de l’émergence en théâtre. Au calendrier de la saison, douze créations fougueuses, ingénieuses, réunissant près de quatre-vingt-dix artisan·e·s du milieu, sont à découvrir.

Dernière programmation orchestrée par Carmen Jolin, la saison 2021-2022 se présente comme une synthèse des trajectoires empruntées au long de son directorat  : une mission d’exploration affirmée, l’ouverture à de nouveaux partenariats, des alliances entre des collaborateur·trice·s artistiques et La Veillée maintenues, la dramaturgie contemporaine et sa poésie toujours à l’honneur, des relations internationales en continuité.

Cette riche saison théâtrale rend compte de la complexité, de la beauté et de la cruauté de notre époque. Elle fait voir le poids de nos gestes, de nos vulnérabilités et de nos passions ; elle dévoile les jeux cruels de l’amour et ses relations avec le pouvoir ; elle épouse la condition humaine dans toutes ses contradictions, sa réalité comme son actualité ; et surtout, elle révèle la poésie du monde sous de multiples transfigurations.

Scène principale

Territoires de paroles, 5e édition
La saison débutera par une courte édition de Territoires de paroles. Certains sont déjà familiers avec cette initiative née en 2016 en dehors des modèles de production habituels et vouée à l’exploration des nouvelles écritures scéniques.

Deux laboratoires, qui devaient être présentés à l’automne 2020, trouveront enfin leur chemin vers le public, grâce entre autres à un partenariat heureux et souhaité entre le Prospero et le Festival international de la littérature. Le premier, LA FIN DE L’HOMME ROUGE, de Svetlana Alexievitch, dirigé par la comédienne Catherine de Léan, plongera les spectateurs dans la vie intérieure de quatre protagonistes ordinaires de la Grande Histoire soviétique. Paul Ahmarani, Larissa Corriveau, Benoit Mauffette et Dominique Quesnel en seront les protagonistes. Le deuxième, AKUTEU, de l’artiste multidisciplinaire et performeuse Soleil Launière (Production AUEN), nous invite à découvrir, à travers la mise en voix et corps de son premier texte dramaturgique, le vécu d’une femme innue qui blende facilement dans une société majoritairement blanche. Ces riches explorations prendront place respectivement les 28 et 29 septembre et les 2 et 3 octobre dans la salle principale.

Une saison exceptionnelle pour La Veillée avec quatre créations
Parmi ces œuvres, coproduites avec des compagnies audacieuses telles que La Fabrik, le Théâtre francais de Toronto, Carte Blanche et Act Opus, le retour de PLATONOV AMOUR HAINE ET ANGLES MORTS d’après Tchekov donnera le coup d’envoi de la 37e saison du théâtre, du 23 novembre au 11 décembre 2021.

Dans une nouvelle adaptation du texte en version québécoise signée Michel Tremblay, l’innovante Angela Konrad (La Fabrik) donnera à nouveau corps à « cette spectaculaire embardée scénique » (La Presse, Montréal), acclamée en 2018. Dans les rôles principaux, Renaud Lacelle-Bourdon et Violette Chauveau s’y surpasseront à nouveau, tout comme Samuël Côté, Pascale Drevillon, Debbie Lynch-White, Marie-Laurence Moreau, Diane Ouimet et Olivier Turcotte. Ils et elles représentent autant d’acteur·trice·s porteur·euse·s des interrogations de la metteure en scène, sur l’expérience amoureuse dans la modernité, notamment. Le spectacle ravira certainement les amateur·e·s de jeu d’acteurs ; un jeu qui repousse les limites des conventions.

Du 11 au 29 janvier 2022, le théâtre présentera SOLSTICE D’HIVER de l’Allemand Roland Schimmelpfennig, dans une mise en scène de Joël Beddows (Théâtre français de Toronto). Dans cette œuvre, l’auteur met à nu les mécanismes d’un néo-fascisme étrangement actuel, rappel de sa résurgence, avertissement de son retour. La présentation de la pièce, fruit d’un laboratoire dans le cadre de Territoire de paroles en 2020, résulte d’une volonté de créer des ponts entre les deux grandes métropoles culturelles que sont Montréal et Toronto. La pièce réunira Gregory Hlady, Catherine de Léan, Benoît Mauffette et Louise Naubert, autour d’un texte caustique, grave et humoristique.

Du 15 février au 5 mars 2022, un texte de Martin Crimp dans une traduction et mise en scène de Christian Lapointe (Théâtre Carte Blanche) présentera les points de vue tranchants de l’auteur sur les relations entre les sexes et les rapports de domination entre les individus. Il alimentera le débat sur nos comportements de vie. Ce titre frappant, QUAND NOUS NOUS SERONS SUFFISAMMENT TORTURÉS, 12 variations sur Pamela de Samuel Richardson, laisse présager des échanges implacables entre Céline Bonnier et Emmanuel Schwartz, réunis pour la première fois sur une scène théâtrale.

Une œuvre nouvelle de Fabrice Melquiot, THE ONE DOLLAR STORY, récit-théâtre pour une actrice mis en scène par Roland Auzet (Act Opus, France), prendra l’affiche du 22 mars au 16 avril 2022. À la recherche de la vérité sur ses supposés parents biologiques, une jeune femme entreprend une quête à travers les grands espaces américains, avec, au cœur de ce road-trip, les musiques de Leonard Cohen. Une solide partition à la hauteur du talent et de l’engagement de Sophie Desmarais.

Mentionnons que la collaboration entre Le Groupe de la Veillée et la compagnie Act Opus a débuté en 2016 par l’accueil du spectacle Dans la solitude des champs de coton de Koltès. Elle s’est poursuivie avec l’adaptation du roman Écoutez nos défaites END, puis par Nous, l’Europe, Banquet des peuples.

Enfin, la saison se clôturera avec la reprise, en codiffusion avec Les songes turbulents, d’un grand succès remporté à Montréal et à Paris, 4.48 PSYCHOSE, interprétée par Sophie Cadieux. La comédienne « irradie dans [cet] intense monologue écrit par la Britannique Sarah Kane… » (Libération, Paris). Derrière les éclats poétiques d’un texte fragmentaire émerge la voix d’une femme qui veut regarder la mort en face pour rester intègre avec elle-même. La relecture de l’œuvre par Florent Siaud — complice de longue date de La Veillée — conduit le spectateur au cœur des ténèbres. À ne pas manquer du 15 au 22 mai 2022.

Salle intime
La Salle intime retrouvera sa voix après un silence forcé d’une année. Quatre créations y seront présentées, entre le 25 janvier et le 14 mai 2022. Il sera beaucoup question de l’enfance, de ce lien ineffaçable, à la fois riche et souvent emprisonnant. Des compagnies émergentes et des artistes confirmés se côtoieront.

Tout d’abord, L’ÂGE DU CONSENTEMENT, un texte de Peter Morris sous la direction de Philippe Gauthier (Théâtre de la pièce cassée), propose un examen moral sérieux sur ce que la société contemporaine fait subir aux enfants. Pour NOTRE PETITE MORT, Émilie Lajoie, à la fois autrice et comédienne du spectacle, a fait appel à la comédienne Sophie Cadieux pour en signer la mise en scène. La pièce pose la question délicate de la maternité comme accomplissement ultime des femmes. À TOI, JE PEUX TOUT DIRE d’Hugo Turgeon (Théâtre du Réel) se présente comme un éloge à la mère. L’artiste s’est associé à Gill Champagne pour la mise en scène. Enfin, dans LE FILS DE SA MÈRE, Julien Storini et Louise Dupuis (La Très Neuve Compagnie) brossent un portrait drôle et grave d’une presque impossible coupure des liens familiaux avec un humour très singulier.

Le Prospero hors les murs
Le printemps marquera aussi une nouvelle collaboration artistique entre le Prospero et l’Agora de la danse. Les deux directrices, Carmen Jolin et Francine Bernier, sont heureuses de s’associer pour la présentation d’un travail attendu de la chorégraphe Mélanie Demers, directrice de MAYDAY, CABARET NOIR, élaboré avec Vlad Alexis, Florence Blain Mbaye, Stacey Désilier et Anglesh Major, lors de la dernière édition de Territoires de paroles, à l’automne 2020. Cette nouvelle voie empruntée par l’artiste, alliant théâtre et danse, sera présentée à l’Agora de la danse, du 13 au 16 avril 2022.

Le Prospero en tournée
NOUS, L’EUROPE, BANQUET DES PEUPLES de Laurent Gaudé, œuvre créée en première mondiale au Festival d’Avignon 2019, et à laquelle La Veillée participait, reprendra une tournée européenne interrompue par la pandémie, de décembre 2021 à mai 2022. SOLSTICE D’HIVER fera également l’objet de représentations au Canadian Stage Upstairs Theatre à Toronto, du 9 au 12 février 2022.

Mandat du Prospero
Prospero est un espace de diffusion pour les compagnies de création québécoises et canadiennes, mais également de l’étranger, qui peuvent y développer un point de vue particulier sur la création. Lieu ouvert à l’altérité, le théâtre accueille et accompagne les productions à tous les niveaux du processus de diffusion. Les activités du théâtre ne se déploient pas uniquement du côté de la production, elles comprennent aussi l’accueil d’artistes en résidence, les rencontres avec les publics, l’accompagnement de projets d’artistes émergents et de laboratoires exploratoires.

Du théâtre à tous les prix
Les passionné·e·s de théâtre sont invité·e·s à se procurer forfaits et billets sur le site theatreprospero.com, par téléphone au 514 526-6582, ou en personne, au 1371, rue Ontario Est (angle Panet) entre midi et 17 h.

Les forfaits pour cinq et trois spectacles offrent des réductions très intéressantes. Les 65 ans et plus, les moins de 30 ans, les professionnels de la culture, les étudiants, les voisins du Prospero, dont le code postal commence par H2L, et les groupes de 10 personnes et plus bénéficient également de rabais sur le prix régulier.

Le public intéressé par un abonnement peut acheter ses places à compter 1er septembre. Les billets individuels sont en vente dès le 8 septembre. Ceux pour les quatre spectacles de la salle intime le seront à la mi-novembre seulement. Les billets pour CABARET NOIR de Mélanie Demers sont disponibles à la billetterie de l’Agora de la danse.

Remerciements
Le théâtre Prospero remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal, le ministère de la Culture et des Communications du Québec et Patrimoine Canadien de son soutien financier. Il remercie également Hydro-Québec, partenaire de production de Solstice d’hiver et Le Devoir, son partenaire média.

— 30 —

Source : Francine Arsenault | communications@theatreprospero.com | 514 812-7068

Médias : Alain Labonté Communications | alain@alainlabonte.ca | 514 815-2128

Télécharger le communiqué
Voir notre vidéo de saison

Carmen Jolin © Gaëlle Leroyer

Soleil Launière © Joris Cottin

La fin de l’homme rouge

Platonov, Amour, Haine et Angles morts © Maxyme G. Delisle

Solstice d’hiver © Maxyme G. Delisle

Quand nous nous serons suffisamment torturés © Maxyme G. Delisle

The One Dollar Story © Maxyme G. Delisle

4.48 Psychose © Maxyme G. Delisle

L’âge du consentement

Notre petite mort

À toi, je peux tout dire

Le fils de sa mère

Cabaret noir © Kevin Calixte

Nous, l’Europe, Banquets des peuples © Christophe Raynaud de Lage