La Mouette

Texte
Anton Tchekhov

Adaptation
Guillaume Corbeil

Mise en scène
Catherine Vidal

Avec
Simon Beaulé-Bulman, Nathalie Claude, Frédéric Desager, Renaud Lacelle-Bourdon, Macha Limonchik, Igor Ovadis, Olivia Palacci, Daniel Parent, Madeleine Sarr, Mattis Savard-Verhoeven

📍 Théâtre français du Centre national des Arts

11 au 13 avril 2024

Résumé

« Un amour impossible, ça fait des bonnes histoires, mais dans la vraie vie c’est de la merde. »

La Mouette nous propose d’observer un microcosme de société pour déceler ce qui s’y joue réellement entre les individus : tensions générationnelles, triangle amoureux, désir naissant, freiné ou rabroué. Macha est amoureuse de Kostia, jeune écrivain et fils d’Arkadina, actrice célèbre qui se moque cruellement de lui, sans reconnaître son talent. Mais Kostia est amoureux fou de Nina, une jeune comédienne à qui il offre sa première pièce, un manifeste pour un théâtre nouveau. Or, Nina s’est amourachée de Trigorine, un homme de lettres renommé, amant d’Arkadina.

Ce monument d’Anton Tchekhov traite de l’importance de l’art et de la création, de la volonté des jeunes artistes de s’affirmer, des pulsions de vie et de mort, de l’insoutenable légèreté et lourdeur de l’être. À travers leurs jeux, spectacles et dîners, ses personnages aspirent à l’amour et à la reconnaissance. Des humains complexes et émouvants, inéluctablement seuls, ensemble.

Entourée d’une distribution cinq étoiles, la metteuse en scène Catherine Vidal s’attaque à ce classique dans une adaptation québécoise inédite de l’auteur Guillaume Corbeil. Sa mise en scène voyage entre réalisme et symbolisme, brouille les frontières du quatrième mur et se focalise sur l’humain et ses relations ambigües comme matière première théâtrale. Vidal pose par ailleurs un geste de transmission remarquable : elle laisse la jeune metteuse en scène Sophie El-Assaad orchestrer une scène phare de La Mouette, la pièce de théâtre de Kostia jouée par Nina dans l’acte 1. Un symbole fort de son engagement envers la nouvelle génération d’artistes.

Pour en savoir plus sur la présentation de La Mouette au Théâtre français du Centre national des Arts, cliquez ici.

  • Une création du

    Théâtre français du Centre national des Arts, en coproduction avec le Prospero et Cœur Battant

  • Texte

    Anton Tchekhov

  • Traduction

    André Markowicz, Françoise Morvan

  • Adaptation et collaboration dramaturgique

    Guillaume Corbeil

  • Mise en scène

    Catherine Vidal

  • Avec

    Simon Beaulé-Bulman, Nathalie Claude, Frédéric Desager, Renaud Lacelle-Bourdon, Macha Limonchik, Igor Ovadis, Olivia Palacci, Daniel Parent, Madeleine Sarr, Mattis Savard-Verhoeven

  • Scénographie

    Geneviève Lizotte

  • Assistance à la scénographie

    Carol-Anne Bourgon Sicard

  • Lumière

    Etienne Boucher

  • Costumes

    Wendy Kim Pires

  • Assistance aux costumes

    Mathilde Donnard

  • Couture

    Jez Yung

  • Accessoires

    Sophie St-Pierre

  • Conception sonore

    Francis Rossignol

  • Maquillages et coiffures

    Justine Denoncourt-Bélanger

  • Assistance à la mise en scène

    Alexandra Sutto

  • Mise en scène de la pièce de Kostia dans l’acte 1

    Sophie El-Assaad

  • Vidéo

    Zachary Noël-Ferland

  • Conseiller·ères au mouvement

    Mélanie Demers, Sylvain Lafortune

  • Accompagnement vocal

    Luc Chandonnet

  • Stagiaire à la mise en scène

    Marc-Antoine Brisson

  • Direction technique

    Michel St-Amand

  • Direction de production

    Catherine Comeau

Photos des artistes

Anton Tchekhov

Anton Tchekhov est un écrivain et dramaturge russe ayant vécu de 1860 à 1904. Tout en exerçant sa profession de médecin, il publie plus de 600 œuvres littéraires entre 1880 et 1903, dont de nombreux contes, nouvelles et récits. Ses pièces, dont La Mouette, Platonov, La Cerisaie et Oncle Vania, font de lui l’un des auteurs les plus connus de la littérature russe. Il est notamment reconnu pour sa façon de décrire la vie dans la province russe à la fin du XIXe siècle ainsi que pour sa nouvelle approche dramatique. Les textes de Tchekhov mettent en scène des personnages dans une humanité nue qui continue de résonner à travers les époques. Sans jamais tomber dans la dichotomie entre le bien et le mal ni utiliser de situation hors de l’ordinaire, les dialogues d’apparence simple transmettent en sous-texte toute la complexité et la cruauté de l’existence humaine.

Guillaume Corbeil

Guillaume Corbeil a écrit de nombreuses pièces de théâtre dont récemment Le meilleur des mondes, produite au Théâtre Denise-Pelletier en 2019, et Pacific Palisades, présentée à Paris et au Centre du théâtre d’aujourd’hui. Il est aussi l’auteur de la pièce Cinq visages pour Camille Brunelle pour laquelle il a reçu le prix Michel Tremblay et celui de l’Association québécoise des critiques de théâtre pour le meilleur texte en 2013. Il a coscénarisé le long métrage À tous ceux qui ne me lisent pas, pour lequel il a remporté le prix Iris du meilleur scénario. Actuellement, il fait partie de l’équipe d’auteurs de la série Alertes, diffuée à TVA, collabore à la réécriture de deux scénarios de films et à la scénarisation de quelques séries télévisuelles.

Catherine Vidal

Formée comme comédienne au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Catherine Vidal se consacre à la mise en scène depuis 2009, année où elle crée Le grand cahier d’Agota Kristof. Avide de grands textes du théâtre contemporain mondial comme de relectures du répertoire classique, elle reçoit le prix de l’AQCT 2012-2013 de la meilleure mise en scène à Montréal pour Des couteaux dans les poules de David Harrower et le prix de l’AQCT 2018-2019 du meilleur spectacle pour Chapitres de la chute de Stefano Massini, dont elle cosigne la mise en scène avec Marc Beaupré. Sa dernière mise en scène est celle d’Abraham Lincoln va au théâtre de Larry Tremblay en mars dernier. En 2016, elle est la deuxième récipiendaire de la bourse Jean-Pierre Ronfard et, en 2020, la première lauréate du prix Jovette-Marchessault. Catherine Vidal est artiste en résidence au Théâtre français du Centre national des Arts pour les saisons 2022-2023 et 2023-2024.

Simon Beaulé-Bulman

Au petit écran, Simon incarne Antoine Arsenault, le conseiller du Président dans La Maison-Bleue. Vous avez également pu le voir dans CHAOS et STAT. Finissant du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2013, il est déjà un habitué des grandes scènes montréalaises que ce soit avec Sainte-Marie-la-Mauderne, mise en scène de Frédéric Blanchette, La Divine Illusion, mise en scène de Serge Denoncourt ou Les Fourberies de Scapin, mise en scène de Carl Béchard, toutes deux présentées au Théâtre du Nouveau Monde; mais aussi L’avare de Molière, Les Amoureux, Molière, Shakespeare et moi, et plus récemment Le roman de Monsieur de Molière mise en scène de Lorraine Pintal.

Nathalie Claude

Comédienne, danseuse, improvisatrice, metteur en scène et musicienne, Nathalie Claude a plus d’une corde à son arc. Elle œuvre depuis longtemps dans l’univers télévisuel québécois. On a pu la voir entre autres dans Km/h, Diva, Histoires de filles, Il était une fois dans le trouble, Le gentleman, Destinées, Mauvais Karma et dans Faits Divers où elle joue le rôle de Gisèle. Côté cinéma, elle a travaillé avec Robert Favreau pour Les muses orphelines, Richard Jutra pour Pawn Shop, Jean Beaudin pour Sans elle ainsi qu’avec le duo Chris Lavis et Maciek Szczerbowski pour Higglety Pigglety Pop!. En 2022, elle fait partie de la distribution de Windy Gun réalisé par Marc-Antoine Lemire.
Ayant plus d’une trentaine de pièces à son actif, nous avons pu la voir dans la distribution des pièces Dans la tête de Proust de Sylvie Moreau, La femme la plus dangereuse du Québec de Maxime Carbonneau ainsi que dans Mange ta rue, spectacle qu’elle a mis en scène. Depuis 2019, elle joue Le Poids des fourmis de Philippe Cyr et, l’an dernier, nous avons pu la voir briller dans Sappho au Quat’Sous et dans Mademoiselle Agnès au Prospero. Nathalie a aussi travaillé avec le Cirque du Soleil sur le spectacle Amaluna, mis en scène par Diane Paulhus, dans lequel elle interprétait le clown mâle Jeeves dans un univers majoritairement féminin.

Frédéric Desager

Comédien, metteur en scène, scénariste et réalisateur d’origine belge, formé à l’I.N.S.S.A.S. à Bruxelles, il œuvre à titre d’interprète au Québec depuis 1992. On l’a vu dans de nombreux rôles à la télévision (Le temps des framboises, Barkskins, Les Argonautes, Mauvais Karma…), au cinéma (Ma voisine danse le ska, Tous les autres sauf moi …) au théâtre (La Maison aux 67 langues, Le Visiteur, La Chaise…). En doublage, il travaille assidûment comme interprète et directeur de plateau depuis 2006, il est également professeur de doublage dans le cadre de la formation continue au Conservatoire depuis 2009.
Il réalise et scénarise des projets cinéma, télé et web depuis 2003. Après avoir participé à la scénarisation du long-métrage Ma voisine danse le ska de Nathalie St-Pierre (prix du meilleur premier scénario de long métrage aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2003). Il écrit et réalise deux courts-métrages, Sur la ligne et Le Rideau, tout deux produits par les Films Camera Oscura et qui se méritent de nombreux prix internationaux. Il écrit également plusieurs épisodes de la version web des Argonautes, produits par Pixcom et diffusés par Télé-Québec. Il est aujourd’hui en développement de trois projets de long-métrage et de deux séries web. En 2014, il scénarise également l’adaptation BD du film La Gang des hors-la-loi, un premier 48 planches dessiné entièrement par Réal Godbout et éditée aux éditions Bayard.

Renaud Lacelle-Bourdon

Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2001, Renaud Lacelle-Bourdon est l’un des fondateurs du Théâtre de la Banquette Arrière. Il est récipiendaire du cochon d’or « Meilleure interprétation » pour le Grand Cahier (Catherine Vidal) et nommé pour le Prix de la critique de Montréal comme « Meilleur acteur » pour son rôle de Robin dans Robin et Marion (Catherine Vidal). Il a fait partie de la troupe de Dave St-Pierre avec laquelle il danse à Montréal et en tournée européenne jusqu’en 2011, et avec qui il défend des projets marquants tels que La Pornographie des Âmes, Un peu de tendresse bordel de merde! ainsi que Foudre. Il a joué dans Vincent River (Robert Bellefeuille) au Quat’sous, La logique du pire (Etienne Lepage et Frédérick Gravel) au Théâtre La Chapelle, dans Les Plouffe (Maryse Lapierre) au Théâtre Le Trident, L’idiot (Catherine Vidal), Icare (Michel Lemieux et Victor Pilon), Richard III (Brigitte Haentjens), Le Rêveur dans son bain (Hugo Bélanger), et Le Petit Prince (Sophie Cadieux) au TNM ou encore dans Les enivrés (Florent Siaud) au Théâtre Prospero. Son rôle dans Planotov, amour haines et angles morts, sous la direction d’Angela Konrad, lui vaudra une nomination comme « Meilleur acteur » aux Prix de la critique de l’AQCT.
On a pu également le voir à la télévision dans L’oeil du cyclone, District 31, Trop, Les Bobos, Ruptures. Il a joué dans le long métrage St-Martyr-des-Damnés, écrit et réalisé par Robin Aubert.

Macha Limonchik

La talentueuse comédienne Macha Limonchik a eu des rôles marquants autant à la télévision qu’au théâtre. À peine ses études achevées, elle était déjà en tournée mondiale avec Robert Lepage, jouant le Cycle de Shakespeare, puis Les sept branches de la rivière Ota.
Par la suite, on l’a vue régulièrement sur les scènes montréalaises, notamment dans Je disparais, Les lettres d’amour, Des fraises en janvier, Du vent entre les dents et Albertine, en cinq temps. Elle fait aussi partie de la pièce Les muses orphelines (Compagnie Jean Duceppe) en tournée québécoise. Sur les planches du TNM, elle a joué dans Une adoration, La mégère apprivoisée, L’échange, Beaucoup de bruit pour rien, Le Balcon, Caligula et L’Idiot. Dernièrement, en 2018, on a pu la voir dans Nyotaimori au Théâtre d’Aujourd’hui, dans Colonisées (2019), Chansons pour filles et garçons perdus (2019).et au Rideau Vert dans la production Une maison de poupées 2.
À la télévision, elle a contribué au succès de Deux frères, L’ombre de l’épervier, Ces enfants d’ailleurs, Pure Laine et L’amour avec un grand A. Elle a également incarné l’inoubliable Claire de la série La vie, la vie, et toujours sous la plume de Stéphane Bourguignon, elle a marqué le public dans la délicieuse comédie Tout sur moi. En 2014, elle incarne Danièle dans la série de Richard Blaimert Nouvelle Adresse. En 2017, elle tient le rôle de Sarah Dembski dans la série Fatale-Station signée de nouveau par Stéphane Bourguignon. Macha a également joué dans les deux saisons de la websérie Féminin, Féminin et dans la saison 2 de la série Trop. En 2019, elle s’illustre dans la série Le Monstre et 2020, dans Clash. À l’heure actuelle, on peut voir le talent de Macha dans la série NOUS et dans La Faille à TVA. Elle se démarque aussi dans la série Larry, nouvelle série de Stéphane Bourguignon sur ICI Tou.tv, dans laquelle elle tient le rôle-titre féminin. Cette année, on peut voir Macha dans la deuxième saison de Complètement Lycée!

Igor Ovadis

Igor Ovadis fut formé en Russie à l’Académie du théâtre de Saint-Pétersbourg. Durant 20 ans, il a exercé les professions d’acteur, metteur en scène et professeur d’art dramatique dans les théâtres et les écoles de Saint-Pétersbourg et Moscou. Il a été comédien et metteur en scène dans la troupe permanente du Théâtre des Jeunes Spectateurs de Saint-Pétersbourg, le plus vieux théâtre pour enfants au monde et en parallèle, pendant 10 ans, comme directeur artistique du Théâtre d’essai Cinquième étage. En 1990, il s’installe à Montréal où depuis 1992 il enseigne le jeu d’acteur au Conservatoire d’art dramatique.
Il joue alors des rôles principaux dans plusieurs spectacles au Théâtre de Quat’Sous, Théâtre d’Aujourd’hui, Prospero, Denise-Pelletier, Compagnie Jean Duceppe et Théâtre du Rideau Vert. Il a collaboré comme comédien avec le Théâtre Deuxième réalité d’Alexandre Marine pendant plus de 10 ans. Il a également mis en scène à Montréal beaucoup de spectacles, dont trois d’après les œuvres de Dostoïevski qu’il a aussi traduit et adapté pour la scène. En été 2022, il était de la pièce estivale Ste-Marie-La-Mauderne mise en scène par Frédéric Blanchette qui au printemps 2023 était en tournée.
Au cinéma, il a participé à une multitude de projets dont les films Cosmos, Starbuck, Trip à trois, et présentement Hôtel Silence. Au petit écran, il obtient de nombreux rôles importants entre autres dans les séries 10-07, Minuit, le soir, Ent’Cadieux, MED, O’, Victor Lessard 3 et L’heure bleue 5. Il était aussi des webséries à succès Temps morts et L’écrivain public. Nous le verrons dans la prochaine saison de Classé secret et la nouvelle série Sorcières sur les ondes de TVA.

Olivia Palacci

Daniel Parent

On a pu apprécier le talent de Daniel Parent tant sur scène qu’à la télévision. Sur les planches, il a fait partie de plus d’une trentaine de productions, dont Edmond et Cyrano de Bergerac (Serge Denoncourt), La bonne âme du Se-Tchouan (Lorraine Pintal), L’Orangeraie, Châteaux du ciel (Claude Poissant), Le pays de cons (Luce Pelletier) et A cause du soleil (Florent Siaud)
Au petit écran, il se fait connaitre dans Annie et ses hommes, Nos étés, La Galère et Apparences, rôle pour lequel il a été en nomination aux Gémeaux en 2012. Il a tenu des rôles dans Cheval Serpent, L’Échappée (Gémeau 2016 pour interprétation masculine dans un rôle de soutien) et Le Chalet. Il joue aussi dans Alertes, dans La Faille puis, dernièrement, dans STAT et dans IXE-13. Au grand écran, le public le retrouve dans Trip à 3, Le cas Sneijder et Le Journal d’un vieil homme. Il est également de la distribution de Le guide de la famille parfaite et d’Arlette. Artiste multidisciplinaire, Daniel a également su démontrer ses talents de danseur dans les créations des chorégraphes Frédérick Gravel, Catherine Tardif, Alix Dufresne et Harold Rhéaume.

Madeleine Sarr

Formée à l’École Nationale de théâtre du Canada, plusieurs metteur·ses en scène lui inspirent des personnages grandement formateurs. Elle aiguise son sens créatif sous les directions de Catherine Bourgeois, d’Alice Ronfard, interprète Emma Bovary aux côtés de Catherine Vidal, et ose une Médée viscérale et fragile dans une réécriture de la tragédie par Tamara Nguyen, mise en scène par Édith Patenaude.
Depuis sa sortie en 2020, elle évolue tant au théâtre qu’au cinéma et à la télévision. Elle fait ses débuts devant la caméra dans la Toute la vie 3. Elle participe à la nouvelle mouture d’UN, DEUX, TROIS de Mani Soleymanlou, présenté au Théâtre Duceppe et en tournée à travers le Canada avec 36 interprètes. En 2023 à l’Usine C, elle prend à bras le corps le rôle de Cléopâtre, parmi une vingtaine d’interprètes, dans l’ambitieux ROME de Brigitte Haentjens, une ré-imagination de cinq pièces de Shakespeare dans une traduction de Jean-Marc Dalpé.

Mattis Savard-Verhoeven

Mattis Savard-Verhoeven a terminé sa formation à l’École Nationale de Théâtre en 2019. Au théâtre, il a été de la distribution de Soifs Matériaux (m.e.s. Denis Marleau), Cache-Cache (m.e.s. Justin Laramée), Amours propres (m.e.s. Claude Poissant et Louis-Karl Tremblay), Alep. Portrait d’une absence (m.e.s. Moahammad Attar, Omar Abusaada et Bissane Al Charif), Qitalic text (m.e.s. Louis-Karl Tremblay), Tu ne me croiras pas (m.e.s. Frédéric Blanchette) et Clandestines (m.e.s. Marie-Ève Milot). En 2023, il est de la pièce Rome, mise en scène par Brigitte Haentjens.
À la télévision, il a fait partie de la distribution de Toute la vie et Doute raisonnable, réalisées par Jean-Philippe Duval. Au cinéma, nous le voyons dans Le Plongeur, La mort n’existe pas, Les regards parallèles ainsi que dans le court-métrage Pornomania.