Scène principale

Warda

De
Sébastien Harrisson

Mise en scène
Michael Delaunoy

Avec Violette Chauveau, Hubert Lemire, Salim Talbi, Victoria Diamond, Mieke Verdin

16 janvier au 3 février 2018

Résumé

Perdu dans les rues de Londres, Jasmin, jeune loup de la finance débarqué de Montréal, rencontre Hadi, un jeune homme qui cherche à lui vendre un tapis précieux aux motifs fascinants. Ce qui pourrait être une banale transaction se transforme en une véritable énigme quand le vendeur demande à Jasmin le mot de passe qui conclura le deal. Warda nous transporte comme dans les légendes de tapis volants de Londres à Anvers, en passant par Paris, Bagdad et Québec. D’escale en escale, les questions surgissent : qui est Warda ? Quel est son lien avec le tapis ? Et surtout, comment son existence et celle de Jasmin se retrouvent-elles inextricablement liées ? Warda, un conte à clé, une quête initiatique, un voyage dans l’espace et le temps.

— « Y’a des objets qu’on ne peut pas posséder, c’est eux qui nous possèdent. »

Spectacle créé le 14 avril 2016 au Rideau de Bruxelles
Le texte de la pièce est édité chez Lansman (2016). Il est suivi de l’intégralité du conte L’art du nouage, dont il est question dans Warda.

Durée : 1 h 30 sans entracte

Rendez-vous du mercredi
Mercredi 24 janvier 2018 après la représentation.
Un moment privilégié de rencontre et de discussion autour de la pièce, en présence de l’équipe artistique et d’un expert invité.

Invitée : Shirin Shafiee, Ph.D en Histoire de l’art oriental, Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne)
Rencontre avec le metteur en scène
Samedi 20 janvier 2018 après la représentation.
Rencontre avec Michael Delaunoy, metteur en scène et directeur du Rideau de Bruxelles.
  • Production

    Les Deux Mondes et le Rideau de Bruxelles

  • De

    Sébastien Harrisson

  • Mise en scène

    Michael Delaunoy

  • Avec

    Violette Chauveau, Hubert Lemire, Salim Talbi, Victoria Diamond, Mieke Verdin

  • Assistance à la mise en scène

    Lénaïc Brulé

  • Scénographie et costumes

    Gabriel Tsampalieros

  • Création sonore

    Eric Ronsse

  • Lumière

    Laurent Kaye

  • Pour sa création, ce spectacle a bénéficié du soutien

    du Conseil des arts et des lettres du Québec, du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et de Wallonie-Bruxelles International

Extraits de critiques à la création
  • Souplesse du récit, clarté de la mise en scène de Michael Delaunoy, qualité des acteurs belgo-québécois : on vogue avec de solides balises. […] Une mise en scène lumineuse.

  • Taillée à la mesure d’acteurs brillants et subtilement complémentaires (…) Un feuilleté métaphorique de regards et d’identités, de récits, d’atmosphères et de mystère.

  • Entrevue avec l’auteur Sébastien Harrisson et le metteur en scène Michael Delaunoy

Dans les médias
  • On ressort bercés, habités de cette coproduction (…) C’est admirable ! (…) Une création internationale magnifique.

  • Très bien interprété (…) Texte dense et intelligent (…) Humour décalé et très fin.

  • Véritable bijou (…) Mise en scène soignée, belle scénographie, interprétation savoureuse dans un texte flirtant avec le fantastique.

  • Une pièce minimaliste, magnifiquement chorégraphiée et prise d’assaut par une troupe de comédiens amoureux de leur engagement.