Scène principale

Sans obligation
d’achat

De
Israël Horovitz

Mise en scène
Alain Zouvi

Traduction
Nathalie Gouillon

Avec
Nadine Jean, Monique Spaziani

1er au 19 mars 2016

Résumé

Greenwich Village, quartier huppé de Manhattan. Une dame anglaise prend le thé avec une jeune femme noire qui souhaite lui vendre une assurance. L’entretien d’affaires prend vite une tournure très personnelle et les deux femmes en viennent à aborder un sujet plutôt délicat, celui de cet enfant que la dame a recueilli sur le pas de sa porte neuf ans plus tôt. Avec cette prémisse de l’abandon, l’auteur Israël Horovitz s’interroge sur le lien de filiation. Entre amour et responsabilité, à qui revient le statut de mère ? À celle qui a recueilli, bercé, veillé et nourri l’enfant, sans toutefois l’avoir porté ? Ou à celle qui l’a mis au monde et qui, malgré son absence, transcende tout cet amour qu’elle ne peut étouffer ? De la mère patrie à cette terre d’accueil, il y a le mot distance. Pour sa toute première production, la jeune compagnie a choisi une œuvre du célèbre dramaturge américain qui révèle avec justesse et subtilité la solitude et les blessures que nous portons tous.

Lire le communiqué de presse

  • Production

    Production Les Écorchés vifs

  • De

    Israël Horovitz

  • Mise en scène

    Alain Zouvi

  • Traduction

    Nathalie Gouillon

  • Avec

    Nadine Jean, Monique Spaziani

  • Éclairages

    Benoit Larivière

  • Environnement sonore

    Maxime Poulin

  • Visuel

    Olivier Bellemare, Johanie Poulin

  • Scénographie

    Sylvianne Binette

  • Costumes

    Sabrina Johnson

  • Vidéo

    Nans Bortuzzo

  • Assistance à la mise en scène

    Gabrielle Poulin

Photos