Scène principale

Extinction

D’après
Thomas Bernhard

Mise en scène
Alain Françon, Blandine Masson

Traduction
Gilberte Lambrichs

Avec
Serge Merlin

26 septembre au 1er octobre 2011

Résumé

Créé en France en mars 2010, la présentation exceptionnelle de ce spectacle à Montréal est née du désir fervent et commun de La Veillée, du FIL, du directeur du théâtre de la Madeleine et, enfin, de l’interprète lui-même, de faire entendre ce texte percutant au public québécois.

Suite à l’irruption d’un télégramme : « Parents et frères morts dans un accident », le narrateur, Franz-Josef Murau, brebis galeuse de la famille, qui a fui l’atmosphère confinée et malsaine, l’esprit étriqué, les traditions et le passé délétère de Wolfsegg (commune de Bavière) […] est forcé de revenir à l’origine, à se faire héritier de Wolfsegg pour mieux en liquider et en éteindre la marque détestée. […] C’est ce récit, cette entreprise intellectuelle, morale et politique que Serge Merlin a voulu incarner. C’est cette destruction sauvage de l’esprit alliée aussi à une foi tout aussi sauvage en l’homme. »

Notes de Blandine Masson et Alain Françon Le roman Extinction est publié aux éditions Gallimard. Thomas Bernhard est représenté en France par l’Arche éditeur - agent théâtral.
  • Coprésentation

    du Groupe de la Veillée, du Festival International de littérature (FIL) et de Scène Indépendante Contemporaine (SIC)

  • D’après

    Thomas Bernhard

  • Mise en scène

    Alain Françon, Blandine Masson

  • Traduction

    Gilberte Lambrichs

  • Avec

    Serge Merlin

  • Adaptation

    Jean Torrent

  • Avec l’aimable autorisation de

    Peter Fabjan

  • Crédit photo

    Stéphane Rébillon

Dans les médias
  • C’est ce théâtre de la mémoire – mémoire familiale, mémoire d’un pays que ses valeurs d’ordre et de travail ont conduit à accepter l’innommable que Serge MERLIN habite et fait vivre de toute sa puissance avec ses instruments d’acteur. […] Il faut courir toutes affaires cessantes pour voir ce stupéfiant voyage […]