Salle intime

NOLI

Texte
Virginie Daigle

Mise en scène
Virginie Daigle, Joannie Vignola

Avec
Virginie Daigle, Renaud Soublière, Lea St-Pierre, Eric Vega

Plus de billets disponibles
novembre 2022
mardi 820 h 15 (Complet)
mercredi 919 h 15 (Complet)
jeudi 1020 h 15 (Complet)
vendredi 1119 h 15 (Complet)
samedi 1216 h 15 (Complet)
mardi 1520 h 15 (Complet)
mercredi 16 *19 h 15 (Complet)
jeudi 1720 h 15 (Complet)
vendredi 1820 h 15 (Complet)
samedi 1916 h 15 (Complet)
mardi 2220 h 15 (Complet)
mercredi 2319 h 15 (Complet)
jeudi 2420 h 15 (Complet)
vendredi 2519 h 15 (Complet)
samedi 2616 h 15 (Complet)
* Rencontre avec l’équipe après la pièce
En savoir plus
Liste d’attente
La pièce NOLI affiche complet. Inscrivez-vous à la liste d’attente en remplissant ce bref formulaire. Nous communiquerons avec vous si des billets se libèrent.
Résumé

« Je suis une artiste. Je suis une artiste! Je torche des culs toute la journée, les deux bras dans la morve et la diarrhée dans le yogourt aux pommes, mais c’est parce que je suis une artiste! »

Jule, comédienne en mal d’amour et de contrats, gagne sa vie comme éducatrice en garderie. Entre deux auditions pour une publicité de poulet et un troisième rôle dans une série policière (qu’elle ne décrochera pas), elle trouve un peu de réconfort dans les histoires qu’elle invente et raconte aux enfants.

Puis un jour, Jule découvre NOLI, une application de pornographie auditive féministe et bienveillante. Sa vie est chamboulée. Elle est absolument fascinée, voire avalée par ces voix à la fois si intimes et désincarnées. Cet univers fictionnel déclenche en elle de nouvelles idées, des perspectives neuves et inédites qui lui apprennent des choses sur elle-même. Portée par sa récente découverte, elle réalise que l’on gagnerait à s’adresser plus souvent aux adultes comme à des enfants, et aux enfants comme à des adultes; avec sincérité, patience et humilité.

Artiste à surveiller, Virginie Daigle aborde les arts vivants dans une approche collaborative et féministe. Dans NOLI, sa première création co-mise en scène avec sa complice Joannie Vignola, elle explore l’apport du corps, de la création sonore et de la chanson au théâtre. Cette œuvre célèbre une sexualité curieuse et enthousiaste, nous rappelle l’importance du jeu et le pouvoir de l’imagination chez les petit·es comme les grand·es.

  • Une création de

    Virginie Daigle

  • En coproduction avec

    Carte Blanche

  • Texte

    Virginie Daigle

  • Mise en scène

    Joannie Vignola

  • Co-mise en scène

    Virginie Daigle

  • Avec

    Virginie Daigle, Renaud Soublière, Lea St-Pierre, Eric Vega

  • Assistance à la mise en scène

    Mathilde Boudreau

  • Scénographie

    Amélie Marchand, Joannie Vignola

  • Costumes et accessoires

    Maryanna Chan

  • Lumières

    Joannie Vignola

  • Conception sonore

    Lea St-Pierre, avec le soutien d’Eric Vega et Renaud Soublière

  • Spatialisation sonore

    Frédéric Auger

  • Conseil dramaturgique

    Julie-Anne Ranger-Beauregard

  • Conseil éthique et artistique

    Stéphane Crête

  • Mentorat

    Paméla Dumont

  • Collaboration artistique

    Geneviève Jacob, Maxime Pouliot

  • Harmonies pour La chanson du vent

    Paul Keenan

  • Collaboration à la musique et aux paroles pour les chansons Pas d’câlin et Tu peux pleurer

    Yves Marchand

  • Direction de production

    Maxime Pouliot

  • Direction technique

    Geneviève Jacob

  • Régie

    Catherine Alepin

Bande-annonce
Virginie Daigle
Virginie se sent à sa place quelque part entre la littérature, le théâtre, la danse et la musique. Elle a interprété de 2018 à 2021 deux solos jeune public de la compagnie Meute Monde: Love lion et À chacun sa chanson, spectacles alliant marionnettes, chant, danse et sensibilisation écologique. Depuis 2018, Virginie se spécialise dans l’écriture de comédies musicales originales en français et en anglais dans le cadre du CMTWC (Canadian Musical Theatre Writers Collective), organisation pour laquelle elle a enseigné le tout premier volet francophone de l’atelier en collaboration avec l’auteur et compositeur Jonathan Monro. En mai 2022 elle fait partie de la première édition de l’Académie internationale de mise en scène de théâtre musical de Nîmes. À l’aise tant en anglais qu’en français, elle a collaboré fréquemment avec les compagnies bilingues et anglophones de Montréal comme Tableau d’Hôte, Infinitheatre et Youtheatre.
Joannie Vignola
Artiste originaire de Laval, Joannie Vignola gradue du programme de scénographie de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM en 2021 et de la mineure en Études théâtrales en 2022. Comme metteure en scène et scénographe, elle aborde la scène à partir de la vidéo et du son pour créer des espaces sensibles et sensoriels. Ses influences vont du cinéma aux arts visuels en impliquant une part de recherche anthropologique, domaine dans lequel elle obtient un baccalauréat en 2016. Elle priorise dans son cheminement les créations féministes et intimes qui tentent de reconstruire l’imaginaire collectif autour du corps féminin.
Récipiendaire du prix Claude F. Lefebvre de la Fondation de soutien aux arts de Laval en 2021, elle entreprend son premier projet multidisciplinaire autour du phénomène d’anxiété de performance la même année. Elle collabore également sur plusieurs projets en tant que metteure en scène, scénographe, conceptrice éclairage et vidéo.
Renaud Soublière
Né en 1993 en Outaouais, Renaud Soublière a complété sa formation en Jeu en 2021 à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Son intérêt pour la musique, le mouvement, l’humour et le comportement humain font de lui un acteur-créateur-chanteur intelligent et sensible. Au cours de sa formation, il a eu l’opportunité de travailler avec notamment Sylvain Bélanger, Alix Dufresne et Christian Lapointe. Renaud se démarque par sa versatilité, son énergie vive, son registre vocal, sa forte présence scénique et son instinct. À travers son parcours à l’école de théâtre, il se découvre des aptitudes d’écriture, de direction d’acteur et de diction. Ce petit bouffon n’a pas peur du ridicule!
Lea St-Pierre
Lea St-Pierre est une jeune créatrice ayant complété en 2021 sa formation en jeu à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Passionnée des arts et cherchant à multiplier ses disciplines, elle s’adonne à ses heures non seulement au jeu, mais aussi à la musique en tant qu’auteure-compositrice-interprète, à la danse, à l’écriture et à la peinture. Durant sa formation, elle se démarque par son agilité en travail de voix, son interprétation précise et sensible ainsi que par sa vision artistique. Fascinée par les innombrables facettes de l’être humain, l’art est pour elle une façon de faire sens de ce monde immense et complexe.
Eric Vega
Eric est diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM avec un Baccalauréat en arts dramatique, profil jeu. Ces 4 dernières années, il a acquis beaucoup d’expérience scénique dans les multiples productions théâtrales de sa formation, mais c’est lors de ses premières expériences télévisuelles sur Blue Moon et This Life qu’il a eu la piqûre du jeu. Il a d’ailleurs eu la chance de participer à quelques productions cinématographiques ces dernières années, campant des 1 er et 2 e rôles, entre autres dans Les Oiseaux Ivres d’Ivan Grbovic, Pacific Bell de Sandrine Béchade et Le Coyote de Katherine Jerkovic.
Photos du spectacles
Photos
Dans les médias
  • [Q]ue ce soit le texte, les chansons, la mise en scène, tout m’a plu.

  • La convention théâtrale de NOLI demande au public de croire à ce qu’il entend et non à ce qu’il voit. Puisque NOLI propose déjà des choses improbables, comme faire semblant de faire l’amour, eh bien pourquoi aussi ne pas faire semblant d’être des enfants dans une garderie? De cette idée émergent plusieurs liens entre l’intimité et l’enfance : la douceur, la bienveillance. « Je me suis aperçue de plusieurs choses dans mon attitude avec les enfants et j’essaye de les reproduire à l’égard de mes personnages; j’aimerais que les femmes fassent elles aussi preuve de cette douce compréhension envers elles-mêmes […] », explique Virginie Daigle.

  • Affiche

    Design par Principal

  • Bande-annonce

    Réalisation : Cédric Joly