Salle principale

Sur l’apparition des os dans le corps

Texte
Gabriel Plante

Mise en scène
Félix-Antoine Boutin

Avec
Amélie Dallaire, Gabriel-Antoine Roy

Acheter des billets
janvier 2023
mardi 2420 h (Complet)
mercredi 2519 h (Complet)
jeudi 2620 h (Complet)
vendredi 2719 h (Complet)
samedi 2816 h (Complet)
mardi 3120 h
février 2023
mercredi 1 *19 h
jeudi 220 h
vendredi 319 h
samedi 416 h
mardi 720 h
mercredi 819 h
jeudi 920 h
vendredi 1019 h
samedi 1116 h
* Rencontre avec l’équipe après la pièce
En savoir plus
Résumé

« Ça te rassure-tu que je puisse me lancer en bas de n’importe quoi sans rien ressentir ? »

Lorene a un don : les traumatismes, les accidents, les entailles et les multiples fractures ne la font pas souffrir ni mourir. Elle se lance en bas de ponts, de ravins, d’édifices, en bas de tout et de n’importe quoi, dans le but de ressentir quelque chose, mais rien ne la blesse. Elle s’est cassé tous les os du corps simultanément, même ceux dont on ne connaît pas le nom. En vain.

À travers cette recherche désespérée de sensations, il est question d’angles, de dimensions, de périmètre et de densité pour tenter d’expliquer la distance qui se creuse entre son amoureux Godfrey et elle. Puis, vient le moment de la catastrophe, le déclenchement d’une longue chute qui traverse les époques, les ères, l’explosion cambrienne, l’Égypte ancienne, les temps ancestraux.

Avec cette fiction millénaire, Gabriel Plante examine la construction de notre identité personnelle et collective par l’étude de fragments de cultures parvenus jusqu’à nous, traces immuables de la violence et du temps qui passe.

Création Dans la Chambre nous offre un spectacle qui s’inspire autant du stand up comique et des numéros de magie victoriens que de la gestuelle de Marcel Marceau et du positionnement des mains dans la peinture classique. Les deux interprètes, Amélie Dallaire et Gabriel-Antoine Roy, jouent sur le décalage entre la poésie du texte et sa livraison directe et légère. Par leur corps et leur voix, ils incarnent ces êtres de fiction qui se brisent et se transforment. Sur l’apparition des os dans le corps, mis en scène par Félix-Antoine Boutin, est un objet théâtral poignant qui tisse des liens entre l’intime, le politique et le philosophique.

  • Une création

    Création Dans la Chambre

  • Texte

    Gabriel Plante

  • Mise en scène

    Félix-Antoine Boutin

  • Avec

    Amélie Dallaire, Gabriel-Antoine Roy

  • Godfrey

    Amélie Dallaire

  • Lumières

    Julie Basse

  • Scénographie et co-conception costumes

    Odile Gamache

  • Co-conception costumes

    Léonie Blanchet

  • Conception sonore

    Christophe Lamarche-Ledoux

  • Assistance à la mise en scène, direction de production et régie

    Audrey Belzile

  • Direction technique

    Guillaume Lafontaine-Moisan

  • Régie de plateau

    Éloïse Boucher

  • Direction générale Création Dans la Chambre

    Émilie Martel

1ère bande-annonce
2e bande-annonce
Photos du spectacle
Gabriel Plante
Gabriel Plante a terminé en 2015 sa formation en écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada. Depuis 2012, il a créé et produit trois spectacles: Clap Clap, Cube Blanc et Plyball présentés entre autres à La Chapelle, au OFFTA et aux Chantiers du Carrefour international de théâtre de Québec. Il est le récipiendaire du prix Gratien-Gélinas en 2016 pour son texte Histoire populaire et sensationnelle. Gabriel Plante travaille à arracher les récits de leur contexte d’origine pour les présenter sous des angles inattendus et à découvrir de la dramaturgie dans des pratiques sociales qui en apparence n’en comportent guère.
Félix-Antoine Boutin
Diplômé en interprétation de l’École nationale de théâtre du Canada en 2012, Félix-Antoine Boutin fonde à sa sortie, Création Dans la Chambre. Ce collectif a créé plusieurs spectacles depuis sa fondation : Un animal (mort), Koalas, Message personnel, Le sacre du printemps (Tout ce que je contiens), Les dévoilements simples (strip-tease), Archipel (150 Haïkus avant de mourir encore) Orphée Karaoké et Petit guide pour disparaître doucement. En 2019, il adapte et dirige avec Sophie Cadieux Fanny et Alexandre de Ingmar Bergman en plus de mettre en scène Les larmes amères de Petra Von Kant de Rainer Werner Fassbinder. Il met son talent à profit aussi en musique (Mille Milles, Organ Mood, Lesser Evil, Dear Criminals, Paupière, Jesse Mac Cormack) et en cirque contemporain. Le metteur en scène a aussi plusieurs fois collaboré avec le CEAD, en dirigeant les Théâtre à relire de Claude Gauvreau et de Réjean Ducharme, en plus de mettre en lecture plusieurs textes. En 2020, il met en scène Histoire Populaire et Sensationnelle de Gabriel Plante, récipiendaire du prix Gratien Gélinas en 2016.
Amélie Dallaire
Comédienne de formation, Amélie Dallaire a terminé le Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2006. Au grand écran, elle fait partie la distribution des films Trois saisons (Jim Donovan, 2008), Laurentie (Mathieu Denis et Simon Lavoie, 2011) et La femme de mon frère (Monia Chokri, 2019). Au théâtre, elle joue notamment dans Une fille en or de Sébastien David, Trip de Mathieu Quesnel et Tout ce qui n’est pas sec de Simon Lacroix. L’écriture et la création façonnent également son parcours. En tant qu’auteure, metteur en scène et comédienne, elle participe à plusieurs reprises aux soirées Théâtre tout court de la compagnie Absolu Théâtre. Ce fut pour elle une manière de faire ses premières expérimentations. Sa première longue pièce, Queue Cerise, est créée à la Salle Jean-Claude-Germain du CTD’A en janvier 2016 dans une mise en scène d’Olivier Morin. En mai 2019 à la Petite Licorne, elle crée la pièce La Fissure, dont elle assure la mise en scène. Sa dernière pièce, Limbo, dont elle signe également la mise en scène, a été présentée en février 2022 au théâtre Aux Écuries. Elle travaille actuellement sur les pièces Comment j’ai guéri à l’aide de PowerPoint et Le Langage Clair. La pièce Sur l’apparition des os dans le corps est sa deuxième collaboration avec la compagnie Création dans la Chambre.
Gabriel-Antoine Roy
Issu de l’École nationale de théâtre du Canada en interprétation, Gabriel-Antoine Roy est un jeune comédien et danseur contemporain de nature curieuse. Il parfait son parcours à l’occasion de plusieurs stages de danse et de jeu (présence, marionnette, masque et clown). Il y côtoie divers artistes tels que Nicolas Cantin, Peter James, Mélanie Pilon, Peter Schumann et Frédérick Gravel. Gabriel-Antoine contribuera à plusieurs créations, comme la pièce de théâtre Guédailles, montée en 2018 dans le cadre du Fringe Festival.
En 2019, il travaille avec Christian Lapointe dans Les Beaux-Dimanches, au théâtre de La Chapelle. Il joue la même année pour Anne-Sophie Rouleau dans Album de finissants.
En 2022, il est de la distribution du spectacle 100 secondes avant minuit au théâtre aux Écuries.
Photos
Dans les médias
  • Affiche

    Amélie Dallaire © Melissa Gamache | Design par Principal