Salle principale

Walking:Holding

Une œuvre de
Rosana Cade

Artistes associé·es
Mélanie Binette (Montréal), Gabriel Samson (Québec), Emmanuelle Gingras (Ottawa)

Une coprésentation
Prospero
Le Périscope (Québec)
Le Trillium (Ottawa)

Acheter des billets
août 2022
mercredi 3114 h (Complet)
septembre 2022
jeudi 114 h (Complet)
vendredi 214 h (Complet)
samedi 311 h (Complet)
dimanche 411 h (Complet)
mercredi 714 h (Complet)
jeudi 814 h (Complet)
vendredi 914 h
samedi 1011 h (Complet)
dimanche 1111 h (Complet)
Résumé

Que se passe-t-il lorsque deux personnes inconnues se tiennent la main en public?
Quel lien intime pouvons-nous développer avec un individu à peine rencontré?

Walking:Holding est une expérience nomade singulière conçue pour une personne du public à la fois. Au cours d’un déambulatoire d’une quarantaine de minutes à travers la ville, chaque spectateur·rice tient la main de six participant·es montréalais·es d’âges, de genres, de milieux sociaux, d’identités culturelles et sexuelles différents. Les duos ainsi formés suivent une route minutieusement réfléchie et préalablement établie. Ils peuvent garder le silence ou discuter. Aucune interaction n’est scriptée, laissant l’espace ouvert à une connexion instinctive et organique. Une occasion d’explorer la diversité sociale et les codes culturels de notre métropole, sous un nouvel angle.

En apparence simple, Walking:Holding est une expérience multiple, riche et sensible pour les membres du public, les interprètes et les témoins croisé·es au détour d’une rue. Cette marche à relais permet de se mettre dans la peau de l’autre, de prendre conscience du regard des passant·es et de défier les préjugés. Elle sensibilise aux réalités des identités minoritaires. Un précieux moment de réflexion et d’intimité, la promesse d’une pause dans le brouhaha de la ville.

Cette création performative et intersectionnelle de Rosana Cade (Glasgow) rayonne partout dans le monde depuis 2011. Elle prend vie pour la première fois à Montréal, après deux années de pandémie qui ont mis à mal les contacts humains les plus anodins. La performance sera ensuite présentée par Le Périscope à Québec et Le Trillium à Ottawa.

Cette performance s’adresse aux personnes âgées de 16 ans et plus.

Déambulatoire de 45 minutes dans le quartier Centre-Sud
18 départs par jour, chaque 15 minutes

Il arrive que des places se libèrent. Laissez-nous vos coordonnées pour être sur la liste d’attente.

Un documentaire présenté au Prospero

Le samedi 10 septembre 2022 à 19 h, parallèlement à la présentation de la performance, le Prospero propose un visionnement public de Walking:Holding, un film de Rosana Cade, Claire Nolan et Charlie Cauchi. La projection, qui se tiendra dans la salle principale du Théâtre Prospero, sera suivie d’une conversation avec l’artiste Rosana Cade, l’artiste associée Mélanie Binette, deux participant·es de la mouture montréalaise de Walking:Holding et Marianne Couture-Cossette, vice-présidente et directrice de la sensibilisation de l’organisme Les 3sex*.

Tourné entièrement avec des iPhones, le film documente la présentation du projet dans six villes du Royaume-Uni de juin à novembre 2016. Utilisant le cadre de la performance comme source d’inspiration, il emmène le spectateur dans un voyage à travers les rues, les parcs, les ruelles et les centres commerciaux qui composent ces villes leur donnant la perspective d’un promeneur. L’art de la performance et la technologie convergent pour explorer l’intimité, l’identité et la vulnérabilité dans les espaces publics et interroger comment notre identité est affectée par nos interactions avec les autres.

Le tournage a été soutenu par la Jerwood Charitable Foundation et financé à l’aide de fonds publics par la National Lottery par l’intermédiaire du Art Council England.

Le documentaire est présenté en anglais avec sous-titres en français

Pour réserver votre place, CLIQUEZ ICI

  • Une œuvre de

    Rosana Cade (Glasgow)

  • Assisté·e de

    Ivor MacAskill

  • Avec

    Une douzaine de participant·es montréalais·es

  • Artistes associé·es

    Mélanie Binette (Montréal), Gabriel Samson (Québec), Emmanuelle Gingras (Ottawa)

  • Une coprésentation de

    Prospero, Le Périscope (Québec) et Le Trillium (Ottawa)

Photos en répétition
Rosana Cade
Rosana Cade (iel) est un.e artiste et animateur.trice queer renommé.e, basé.e à Glasgow, en Écosse. Son travail s’inscrit dans le monde du théâtre contemporain expérimental, de l’art vivant, du cabaret queer, du cinéma, des performances pour enfants, des sites spécifiques et des pratiques socialement engagées.
Rosana aime utiliser la pratique du spectacle vivant pour créer des contextes qui invitent les gens à dépasser leurs limites habituelles, en offrant aux spectateurs.trices/participant.e.s des expériences sensorielles en direct qu’iels ne rencontreraient peut-être pas ou auxquelles iels ne se sentiraient pas capables de participer ailleurs. Qu’il s’agisse de recevoir une lap dance, de tenir la main d’un.e inconnu.e en public ou de chanter sur une bouche labiale géante, son travail plonge souvent les spectateurs.trices dans des situations inhabituellement intimes, qui donnent lieu à d’intenses occasions de réflexion sur soi, ainsi qu’à une connexion directe avec les perspectives et les vulnérabilités des autres.
Au cours des dix dernières années, Rosana a présenté son travail dans toute l’Europe, dans une série de lieux et d’organisations tels que la Gessnerrallee à Zurich, le Battersea Arts Centre à Londres, le Fierce Festival à Birmingham, le Teatro Maria Matos à Lisbonne, le Frascati à Amsterdam, le Kampnagel à Hambourg, le Tanzquartier à Vienne, le Summerhall à Édimbourg dans le cadre des vitrines Made in Scotland et British Council, et Vier Nul Vier à Gand.
Rosana a créé la performance participative interactive acclamée, Walking:Holding en 2011 et a continué à faire tourner cette œuvre depuis lors dans plus de 40 endroits, en travaillant avec des participant.e.s locaux partout où elle est présentée. En 2016, Rosana a collaboré avec les cinéastes Claire Nolan et Charlie Cauchi pour réaliser un documentaire créatif sur le projet, financé par la Jerwood Charitable Foundation et le Arts Council England.
Rosana a une pratique collaborative à long terme avec son partenaire Ivor MacAskill sous le nom de Cade & MacAskill, qui a reçu la bourse Diane Torr en 2018, et a récemment créé son nouveau spectacle spectaculaire semi-autobiographique à moyenne échelle, The Making of Pinocchio, commandé par Tramway, Fierce et Kampnagel, et en tournée à partir de 2022.
Rosana est également la cofondatrice.teur de Glasgow Buzzcut, une organisation qui soutient l’art vivant et la performance expérimentale en Écosse.
Mélanie Binette
Mélanie Binette est une artiste interdisciplinaire, performeuse et chercheuse basée à Montréal. Elle a co-fondé et dirige depuis 2009 le Milieu de Nulle Part, une compagnie de création in situ et in socius qui explore des lieux en tant qu’espaces imaginés, pratiqués, contestés, conquis et reconquis. Elle s’intéresse en particulier à la façon dont la performance transforme les lieux en créant des espaces virtuels, alternatifs et mythiques, brouillant les frontières de ce que l’on nomme le réel.
Elle a créé et dirigé des performances dans des endroits variés : toilettes publiques, cul-de-sac de Griffintown, local vide avec vitrine sur le boulevard Saint-Laurent, cage d’escalier vitrée de l’Université Concordia. Sa dernière performance, Errances, proposait une déambulation sonore sur le deuil, qui s’adressait à une personne à la fois dans les espaces publics de la Place des Arts (reprise en version numérique lors du OFFTA 2020).
D’abord formée en théâtre à l’UQAM, elle a ensuite gradué d’une maîtrise interdisciplinaire en architecture, histoire de l’art, performance et communication de l’Université Concordia. Son mémoire questionnait le potentiel politique de la participation des spectateurs-trices dans des performances immersives. Depuis, elle a aussi produit des oeuvres relationnelles en milieu communautaire dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (Maisons de la Culture Maisonneuve et Mercier, Chic Resto Pop), Parc-Extension (Goethe Institute, Afrique au Féminin) et Granby (3e impérial centre d’essai en art actuel).
Photos
Dans les médias
  • Think you know your neighbourhood? A city walk with a difference shows how something as simple as holding hands can be a political – even dangerous – act.

  • Photo de la marquise

    Rosie Healey