Salle intime

COUPER

Texte
Duncan J. Graham

Mise en scène
Marc-André Thibault

Idéation et traduction
Véronique Pascal

Avec
Véronique Pascal

Acheter des billets
mars 2023
mardi 1420 h 15
mercredi 1519 h 15
jeudi 1620 h 15
vendredi 1719 h 15
samedi 1816 h 15
mardi 2120 h 15
mercredi 22 *19 h 15
jeudi 2320 h 15
vendredi 2419 h 15
samedi 2516 h 15
mardi 2820 h 15
mercredi 2919 h 15
jeudi 3020 h 15
vendredi 3119 h 15
avril 2023
samedi 116 h 15
* Rencontre avec l’équipe après la pièce
En savoir plus
Résumé

« Un œil de cendres. Me regarde. Lubrique. C’est lui. Cheveux foncés. Séparation à droite. Je le fixe. Le cœur qui veut me sortir de la poitrine. »

Une femme écorchée et apeurée, agente de bord de métier, est poursuivie sans relâche par un homme. Elle le fuit, il la suit. Toujours. Quelque chose a eu lieu entre eux, mais elle ne précisera jamais quoi. Vient le moment où elle doit accepter l’inéluctable finalité : cesser de fuir et lui faire face, peu importe l’issue. Comment reprend-on le pouvoir sur soi et sur sa vie lorsqu’on l’a perdu? Ou pire, lorsqu’on ne l’a jamais eu?

Jouant habilement avec avec les codes du cinéma d’horreur, Couper est une énigme théâtrale à mi-chemin entre le thriller noir et l’installation artistique. Cette plongée multiforme dans l’inconscient emprunte à l’univers toujours étrange, et parfois anxiogène, de David Lynch. Ici, les frontières entre le rêve et la réalité sont brouillées. Les choses et les êtres ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être.

Couper est l’adaptation de CUT de l’auteur d’origine australienne Duncan J. Graham, une pièce d’abord jouée au festival Fringe d’Adelaide avant de rayonner à travers le monde. Véronique Pascal, l’interprète de ce solo, en signe la traduction québécoise. Pour sa présentation au Prospero, le metteur en scène Marc-André Thibault et le scénographe et artiste visuel Thierry Vigneault ont imaginé un dispositif déstabilisant pour créer une expérience immersive totale. L’installation, construite à même la salle de théâtre, permettra d’exacerber la proximité public/interprète.

  • Une création des

    Compagnons Baroques

  • Texte

    Duncan J. Graham

  • Mise en scène

    Marc-André Thibault

  • Avec

    Véronique Pascal

  • Idéation et traduction

    Véronique Pascal

  • Dramaturgie

    Mathieu Leroux

  • Lumières

    Cédric Delorme-Bouchard

  • Scénographie

    Thierry Vigneault

  • Conception sonore

    Vincent Pascal

  • Costumes

    Leïlah Dufour Forget

  • Assistance à la mise en scène

    Catherine Paquin-Béchard

Duncan J. Graham
Duncan J. Graham est un auteur et metteur en scène au théâtre, pour la télévision et au cinéma. Ses pièces ont été produites notamment par plusieurs compagnies incluant la Sydney Theatre Company, la Melbourne Theatre Company, la State Theatre Company of South Australia, le Festival de Melbourne, le Belvoir, le Malthouse Theatre et la Windmill Theatre Company. L’écriture de Duncan lui a valu plusieurs honneurs : pour le projet CUT créé en 2015, il a remporté un prix au Fringe d’Edimbourg en 2016, et la pièce fût jouée en grande première en Angleterre à Londres au Vaults Theatre la même année.
Marc-André Thibault
Depuis sa formation au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Marc-André est très actif dans le milieu théâtral, tant comme comédien que comme auteur, traducteur, metteur en scène et producteur avec la compagnie qu’il a créée, le Théâtre Bistouri. Ses interprétations au théâtre, notamment dans Fondant, Madra, Rouge Speedo, l’Ouest Solitaire et Les Ossements du Connemara lui valent les éloges du public et de la critique. Depuis 2019, il enseigne l’interprétation et l’entrepreneuriat à l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx. À l’écran, il a joué dans les séries Une autre histoire, Mémoires Vives, Trauma, Tu m’aimes-tu?, au cinéma dans La mise à l’aveugle et Point de mire) et dans de nombreux courts métrages.
Photos